10-erreurs-à-éviter-comptabilité-pme

Se lancer en affaires et être son propre parton, c’est le rêve de nombreuses personnes. Lorsqu’on décide de faire le grand saut, il est impératif de bien planifier le démarrage de son entreprise. Afin de ne pas être aux prises avec des difficultés financières, vous devriez éviter certaines erreurs dans la comptabilité de votre PME. Découvrez les impairs à ne pas commettre dans le démarrage d’entreprise.

  1. Ne pas prévoir un fonds de roulement suffisant

L’erreur la plus souvent commise par les nouveaux entrepreneurs est de ne pas prévoir un fonds de roulement assez grand pour amortir leurs premiers mois d’activités. Un fonds de roulement est un montant d’argent assez grand pour payer les frais courants. Il est différent d’une industrie à l’autre. Sans ce fonds suffisant, vous pouvez vous retrouver à sec rapidement et cela vous pousse à utiliser votre crédit au maximum.

  1. Ne pas faire de calendrier et accumuler du retard dans ses paiements

Avec toutes les entrées et les sorties d’argent prévues, une erreur de comptabilité à ne pas faire est d’omettre de garder des traces de vos dépenses. Afin de mieux prévoir vos échéanciers, le meilleur moyen est de vous faire un calendrier pour vos finances. Vous n’accumulerez plus de retard, ce qui peut occasionner des pénalités salées. De plus, vous pouvez aussi automatiser certaines transactions afin d’éviter les problèmes de paiements après l’échéance.

  1. Ne pas avoir fait d’étude de marché

Vous avez une idée d’entreprise que vous croyez géniale ? Il est possible que cela fonctionne, mais connaissez-vous votre marché avant de vous lancer en affaires ? Vous allez vendre à quelqu’un, il serait bien utile de savoir en amont à qui vous avez affaire !

  1. Ne pas prévoir une croissance suffisante

Lorsque vous partez en affaires, il n’y a pas de limite à ce que vous pouvez accomplir. À force de faire face au refus des autres intervenants du milieu (banquier, prêteur, etc.), vous pouvez être tenté de réduire votre vision. Toutefois, ne vous laissez pas influencer et prévoyez toujours vos décisions quotidiennes en fonction de la vue d’ensemble du développement de votre entreprise. Un manque de vision peut freiner l’expansion de votre PME.

  1. Ne pas avoir de budget pour de la publicité

S’il existe une dépense dans laquelle vous ne devriez pas couper dans le démarrage de votre entreprise, c’est bien la publicité. Vous devez absolument vous faire connaître si vous souhaitez pouvoir vivre de votre PME. Les réseaux sociaux peuvent être une bonne façon de rejoindre votre public sans dépenser une fortune. Si vous souhaitez vraiment mettre l’emphase sur la publicité, il est conseillé d’investir dans la publicité sur Google Adwords ou sur le SEO.

  1. Croire qu’on peut tout faire seul

Votre entreprise et vos activités profitent de votre expertise dans un domaine. Ne faites pas l’erreur de croire que vous pouvez tout accomplir parfaitement tout seul. Entourez-vous de consultants ou de collaborateurs qui pourront vous apporter eux aussi leurs expertises. La comptabilité par exemple, c’est une activité que la plupart des entrepreneurs délèguent rapidement. En effet, ça leur prend du temps (qu’ils ne passent pas à développer leur propre activité) et une erreur peut coûter très cher en pénalité.

  1. Ne pas profiter de toutes les aides au démarrage d’entreprise

Créer son propre emploi, c’est une initiative qui sera soutenue par une multitude d’organisations ou d’institutions. Lorsque vous désirez partir en affaires, vous pouvez profiter des cours de démarrage d’entreprise qui peuvent sous certaines conditions vous octroyer un salaire pour suivre la formation. De plus, des organismes comme la Banque du Développement du Canada (BDC) peuvent vous aider financer vos activités. Il suffit de fouiller un peu, mais une subvention vous attend quelque part !

  1. Mal gérer son temps

Comme l’expression le dit, le temps c’est de l’argent. Mal gérer vos activités et les périodes allouées à accomplir vos tâches peut vous mener à facturer moins de temps que vous en passez réellement sur les commandes de vos clients. Travailler gratuitement, ce n’est pas le meilleur moyen d’avoir du succès. De plus, planifiez d’avance les moments de repos, il sera plus difficile de les ignorer lorsqu’elles sont inscrites au calendrier.

  1. Ne pas prévoir les imprévus

Bien malin celui qui peut prévoir le futur. Toutefois, vos finances, elles, devraient être prêtes à toutes éventualités.

  1. Ne pas faire la différence entre vos finances et celles de votre entreprise

Vous avez peut-être à emprunter sur vos cartes ou vos marges afin d’avoir accès à du capital pour votre entreprise. Toutefois, il peut être dangereux de mélanger vos finances personnelles à celles de votre entreprise. Considérez plutôt que vous êtes un employé de votre entreprise et demandez du crédit pour les entreprises afin de délimiter vos finances personnelles et professionnelles.

Avec ces conseils, vous devriez pouvoir éviter quelques pièges qui attendent les nouveaux entrepreneurs. Il n’y a pas de presse, vaut mieux entreprise qui démarre plus tard, mais avec une bonne planification qu’un lancement d’entreprise bâclée. Il n’en tient qu’à vous d’atteindre vos rêves d’entrepreneuriat !

armonioso-promo