5. Mont Koya

mount-kc58dya-o14

La première destination s’appelle le Mont Koya ou Koya-San. Ce dernier est situé au sud d’Osaka, troisième ville du pays, dans la préfecture de Wakayama.

Il est le plus important site de bouddhisme Shingon (école bouddhiste ésotérique fondée au IXe siècle). Vous pourrez y visiter le mausolée de Kobo Daishi, fondateur du mouvement, dans un décor de nature inviolée et de paix qui vous permettra de faire un voyage millénaire au coeur de ce pays si particulier qu’est le Japon.

Le mont Koya est aussi le point de départ du mythique pèlerinage Shikoku dont le parcours inclut un total de 88 temples. Ce décor extraordinaire vous donnera un avant-gout de la religion bouddhiste et la vie des moines qui peuplent l’île.

4. Ishigaki

7201_01b

Source photo : www.japan-guide.com

Situé à plus de 2000 kilomètres au sud de Tokyo, Ishigaki est l’île principale de l’archipel des Îles Yaeyama. Ce petit coin de paradis est, de loin, la plus belle destination de plage du Japon. Les eaux turquoises et la végétation luxuriante qui l’entoure font de l’ile d’Ishigaki un des endroits préférés des Japonais.

Une des attractions les plus courues est une plage secrète dont le décor pourrait faire penser à un repère de vilain dans un film d’espionnage. En effet, la plage Uganzaki située au nord de l’île est un secret bien gardé par les résidents locaux :

cb01030a2897c21bb6412e4899378e39

Source photo : Pinterest

3. Hiroshima

zoom-hiroshima-1280-2.1443117

Source photo: www.routard.com

Célèbre dans le monde entier pour avoir été la première ville sur laquelle une bombe atomique a été lâchée en août 1945, Hiroshima est une ville depuis reconstruite qui est devenue une des destinations privilégiées des touristes au Japon.

Cette ville, entrée dans l’histoire lors de la Seconde Guerre Mondiale, a fondé les bases d’une nouvelle ville centré autour de la paix comme en témoignent les principales attractions de la ville : le Parc de la Paix, le Mémorial de la Paix et le Musée du Mémorial de la Paix. Il est également fortement conseillé de visiter le très impressionnant Château d’Hiroshima (reconstruit à l’identique après sa destruction par la bombe atomique) mais aussi le jardin Shukkei-en situé à quelques encablures du musée préfectoral de la ville.

2. Takayama

MG_1249

Source photo : www.thesoupspoon.com

Marre de l’atmosphère étouffante des mégalopoles Japonaises ? Takayama est faite pour vous. En effet, ce village situé dans la préfecture de Gifu à l’ouest du Japon, est l’exemple le plus parlant de la vie rurale Japonaise.

Classée comme une des vieilles villes les mieux conservées du Japon, il est fortement recommandé de s’y rendre lors des deux festivals qui y sont organisés chaque année, l’un au printemps et l’autre à l’automne. Vous pourrez y admirer deux parades parmi les plus fameuses et impressionnantes du Japon.

1. Nara

nara

Source photo : www.2aussietravellers.com

Nara est une ville historique au Japon. En effet, c’est la première capitale du pays reconnue officiellement en 710. Elle jouit aujourd’hui d’une renommée internationale malgré sa petitesse (« seulement » 350 000 habitants) et fait partie des destinations les plus appréciées par les touristes du monde entier.

Surnommée la « ville aux cerfs », Nara présente un avantage certain, celui de pourvoir visiter tous les points d’intérêt et le grand parc à pied. Seul le temple Horyu-ji est un peu éloigné et il vous faudra prendre un train et marcher quelque peu pour le visiter.

armonioso-promo