leaders-non-violents-histoire

La non-violence a toujours été comme une fantaisie utopique et beaucoup de gens l’ont considérée comme ineffective. Mais l’Histoire a prouvé, à de nombreuses reprises, que certaines révolutions ne se gagnent pas par la violence et qu’au contraire la paix et la non-violence étaient des atouts.

Véritables sources d’inspiration, certains leaders ont utilisé la non-violence pour mener certaines des révolutions les plus extraordinaires de tous les temps.

 

Henry David Thoreau (1817 – 1862)

Henry David Thoreau est un intellectuel, philosophe et humaniste américain né au début du XIXème siècle. Il est l’auteur d’un essai appelé Désobéissance Civile dans lequel il affirme que si le gouvernement est impartial ou injuste, il était du devoir des concitoyens de ne plus suivre ses lois. Ce leader non-violent a milité pendant toute sa carrière pour la désobéissance civile non-violente et l’un des premiers actes a été d’arrêter de payer ses impôts ce qui lui a valu d’être arrêté et condamné à quelques mois de prison.

 

Bob Marley (1945 – 1981)

Contrairement à ce que beaucoup pensent, Bob Marley n’était pas seulement un chanteur-compositeur. Très spirituel et religieux, Bob Marley a, tout sa vie, milité en faveur de la défense des droits des hommes noirs tout en croyant aux principes de non-violence et manifestations pacifiques. Il s’est notamment distingué pour ses prises de position très fermes par rapport à l’apartheid et a toujours supporté l’idée d’égalité pour tous.

Il a notamment fait un concert le lendemain du jour où on lui a tiré dessus et a déclaré que les personnes contre lesquelles il chante ne prennent aucun jour de repos alors pourquoi lui le ferait.

 

John Lennon (1940 – 1980)

Figure légendaire du rock anglais et chanteur du groupe The Beatles, John Lennon est l’une des figures militantes en faveur de la paix dans le monde les plus connues au monde.

Ainsi, en 1969, au lieu de partir en lune de miel avec sa femme Yoko Ono, ils décident tous les deux de faire un « Bed-In » et restent une semaine dans leur chambre d’hôtel d’Amsterdam. Très médiatisé, leur mariage laisse place à une véritable démonstration de paix, les journalistes du monde entier se relayant dans la chambre afin de relayer les messages du couple en faveur de la non-violence et de l’arrêt de la guerre du Vietnam.

 

Betty Williams (1943 -)

Née en 1943, Betty Williams a joué un rôle prépondérant dans le sort réservé aux femmes et aux enfants lors du conflit nord-irlandais au début des années 1970.

En 1976, elle est témoin de la mort de trois jeunes enfants renversés par une voiture juste devant elle, conduite par Danny Lennon qui était un fugitif et membre de l’Armée Républicaine Irlandaise. Avec la tante de l’un des enfants, elle arrive à récolter plus de 6 000 signatures à une pétition en faveur de la paix et organise une première marche réunissant plus de 10 000 personnes puis une suivante ayant réuni plus de 30 000 personnes, les deux marches ayant été organisées en faveur de la paix et de la non-violence.

Elle a gagné le Prix Nobel de la Paix en 1976.

 

Le Dalaï Lama (1935 -)

Leader spirituel et religieux des bouddhistes tibétains, le Dalaï Lama est une des figures les plus connues parmi les leaders non-violents. Depuis de très nombreuses années, il mène les protestations contre l’occupation chinoise du Tibet. Sa vie étant menacée, il a dû quitter le Tibet lors de l’invasion de la Chine et s’est réfugié à Dharamsala en Inde. Depuis il parcourt le monde et partage ses idées du bonheur, de compassion, d’amour et de paix.

 

Nelson Mandela (1918-2013)

Nelson Mandela est l’un des leaders ayant milité contre l’apartheid les plus connus du XXème siècle. Après quelques années au Congrès National Africain et de très nombreuses interventions en faveur de la paix et de l’abolition de l’apartheid, il est emprisonné pendant plus de 27 ans et est relâché le 11 février 1990. Durant toutes ses années de prison, il recevra un soutien international croissant et deviendra alors l’un des symboles les plus importants de la paix en Afrique et dans le monde

Un an après avoir reçu le Prix Nobel de la Paix en 1993, il devient président de la République d’Afrique du Sud en 1994 et le premier président élu lors d’élections non-ségrégationnistes.

 

Martin Luther King Jr. (1929 – 1968)

Martin Luther King Jr. est né en 1929 à Atlanta aux États-Unis. Il est avec Mandela et Gandhi la figure la plus connue de la non-violence. Utilisant la désobéissance civile et citoyenne il s’est battu toute sa vie pour l’égalité des races et est devenu le symbole du mouvement des Droits Civiques aux États-Unis dans les années 1960.

Son discours « I Have a Dream » est devenue une source d’inspiration pour des millions de personnes à travers le monde :

<iframe width= »854″ height= »480″ src= »https://www.youtube.com/embed/3vDWWy4CMhE » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

 

Si ces personnes ne sont pas la preuve que la violence ne résout rien, je ne sais pas qui peut mieux le démontrer !

armonioso-promo