campagne-emailing-reussie-operation-marketing-direct

Constituer une liste de destinataires à jour

Bien entendu, on ne peut rien espérer d’un fichier email qui a fait son temps. Les contacts doivent être à jour, aussi bien en ce qui concerne les adresses électroniques que les adresses postales et les coordonnées téléphoniques. On peut aujourd’hui se fournir auprès de sites Internet proposant ces fichiers. Il faudra faire attention, car certains prestataires faussent les contacts ou ne mettent pas les listes à jour. Si l’on en dispose déjà en interne, on veillera à retirer les doublons et à vérifier que les adresses courriel sont toujours actives.

Si l’on souhaite acheter son fichier courriel auprès d’un fournisseur extérieur, on vérifiera avant achat si les personnes figurant dans la liste ont donné leur accord pour recevoir les offres publicitaires. En effet, l’entreprise est légalement soumise aux sanctions financières si les individus n’ont pas donné leur accord. On investira donc plutôt dans un fichier « optin », mais jamais « optout ». Optin veut dire que les contacts ont accepté de recevoir ces offres.

Élaborer une stratégie pour atteindre la cible

Une campagne emailing ne se fait pas à l’aveuglette. Elle est toujours précédée d’un brainstorming, d’une petite enquête, mais aussi de la définition des objectifs à atteindre. Si les clients sont déjà segmentés, il convient donc de cibler les segments selon leurs besoins. Par exemple, une partie des clients est intéressée par des instruments de musique et une autre cherche plutôt de soins pour les cheveux. Le contenu de chaque courriel devra donc être adapté pour satisfaire le besoin connu et formulé. En d’autres termes, le « mass emailing » est une technique bien révolue. On assiste aujourd’hui à des campagnes ciblées et par conséquent, personnalisées. Afin d’optimiser la rentabilité de la campagne, il faut dans un premier temps trier les contacts en créant des segments, et s’il le faut des sous-segments. Un autre outil tout aussi intéressant est le lead scoring par l’utilisation de logiciels de marketing automation.

Soigner le contenu de ses envois courriel

Aussitôt la segmentation réalisée, on procède à la dernière étape qui a aussi son pesant d’or dans la réussite d’une campagne de mailing. Sachant qu’il est ici question de personnaliser le contenu des courriels en s’appuyant sur les attentes des clients, il faudra alors soigner le courriel. Les clients n’ont pas forcément le temps de lire une dizaine de pages, voire même moins. Il faut donc trouver une belle phrase d’accroche en guise d’objet pour les amener à ouvrir le courriel. Le cœur du mail doit aussi contenir des informations assurées d’éveiller leur curiosité. On n’hésitera pas à laisser le lien qui orientera les clients vers le site de l’entreprise ou de l’offre.

armonioso-promo